In order to bring you the best possible user experience, this site uses Javascript. If you are seeing this message, it is likely that the Javascript option in your browser is disabled. For optimal viewing of this site, please ensure that Javascript is enabled for your browser. Les PME canadiennes démontrent un intérêt grandissant pour les marchés émergents - UPS Pressroom
Browse By Topic
Browse By Date
Browse By Content Type
Browse By Language
Browse By Country

World of News

Find news where it happens Explore Now»

Events

Q3 2014 Earnings

October 24, 2014
Read More »

UPS Investor Conference

November 13, 2014
Read More »

Les PME canadiennes démontrent un intérêt grandissant pour les marchés émergents

Mississagua, ON, January 10, 2012

Hausse prévue de 4 % des activités d’exportation des PME en 2012.

Un récent sondage commandité par UPS Canada révèle que les petites et moyennes entreprises (PME) canadiennes songent, dans un avenir rapproché, à exporter vers les marchés émergents tout en maintenant leurs échanges commerciaux avec les États-Unis.

Selon les résultats de ce sondage réalisé par la firme Angus Reid, une PME sur cinq (21 %) considère mener des activités au sein des marchés émergents, tels que la Chine, l’Inde ou le Mexique, et envisage étendre ses activités d’exportation à d’autres marchés étrangers, et ce, dès cette année.

Ce changement de cap est motivé par un optimisme plus marqué face aux marchés émergents. D’ailleurs, 59 % des PME sont d’avis que les classes moyennes florissantes de ces marchés affichent un intérêt croissant pour les produits canadiens. Les PME croient par ailleurs que le modèle actuel d’exportation à l’échelle nationale, dont les activités sont principalement exercées par les grandes entreprises, n’est pas viable à long terme. De fait, deux tiers des répondants ont exprimé leur incertitude face à la capacité du Canada à demeurer concurrentiel à l’échelle internationale si les revenus liés à l’exportation sont générés exclusivement par les grandes entreprises.

Le sondage a en outre réaffirmé les prévisions émises en 2011 par Exportation et développement Canada qui anticipe une croissance de 7 % des activités d’exportation en 2012. Ces statistiques tiennent compte du fait que 4 % des PME songent commencer à exporter vers de nouveaux marchés et que 14 % d’entre elles prévoient maintenir leurs pratiques actuelles à cet égard. Par ailleurs, les perspectives d’exportation à long terme demeurent plus modestes, puisque seulement 8 % des PME prévoient commencer à exporter en 2013, et que ce nombre diminue à 5 % pour 2014.

« Il y a définitivement eu un changement de cap positif dans la perception des PME face au commerce international », a affirmé Nicolas Dorget, vice-président chez UPS Canada. « Nous espérons que cette tendance se poursuivra, car nous croyons qu’un nombre grandissant d’entreprises, quelle que soit leur envergure, doivent s’engager à accroître la présence commerciale du Canada au-delà de l’Amérique du Nord pour stimuler l’économie du pays. »

Monsieur Dorget a constaté qu’en dépit d’une tendance à la hausse du commerce international, le sondage réalisé par la firme Angus Reid a également révélé que plusieurs entreprises préfèrent concentrer leurs activités sur la scène locale. De fait, 62 % des PME canadiennes préféreraient entretenir des relations avec des fournisseurs et des partenaires situés au Canada, même si leurs services sont plus coûteux qu’à l’étranger.

Plusieurs PME hésitent à établir leurs activités au-delà de leur territoire. En effet, 50 % d’entre elles affirment avoir l’intention de limiter leurs activités commerciales à leur province au cours des dix prochaines années.

« Nous constatons l’émergence d’une disparité au sein des PME au Canada », a souligné monsieur Dorget. « Certaines d’entre elles commencent à réaliser que les marchés émergents peuvent présenter des possibilités extrêmement lucratives et que les activités commerciales y sont loin d’être aussi complexes qu’elles ne l’avaient imaginé au départ, alors que d’autres croient qu’il n’y a pas de demande pour leur produit ou service à l’extérieur du Canada. Chez UPS, nous avons constaté une hausse de la demande de biens occidentaux à l’étranger et nous encourageons les entreprises à continuer d’explorer les marchés émergents et de se tourner vers les options accessibles qui peuvent stimuler leur croissance à l’extérieur du Canada comme le commerce électronique. »

À propos du sondage

Le sondage a été réalisé en ligne entre le 20 et 25 octobre 2011, auprès de 552 propriétaires de petites et moyennes entreprises canadiennes faisant partie du Forum de panélistes Angus Reid. La marge d’erreur, qui mesure la variabilité d’échantillonnage, est de plus ou moins 4,1 %. Les écarts dans les totaux résultent des arrondis.



Chef de file mondial en matière de logistique, UPS (UPS à la Bourse de New York) offre une vaste gamme de solutions pour le transport de colis et de fret, la facilitation des échanges internationaux et la mise en place d’une technologie de pointe pour une gestion efficace des affaires. UPS, dont le siège social est situé à Atlanta, en Géorgie aux États-Unis, dessert plus de 220 pays et territoires. L’adresse de son site Web est UPS.com et son blogue est accessible au blog.ups.com. Pour obtenir directement les nouvelles d’UPS, visitez le site pressroom.ups.com/RSS (en anglais).

To ask about this press release, contact:

APEX Public Relations

416-934-2108


UPS Canada

905-676-1708

print Send Page
share

Send this Press Release:


(Use a comma to separate addresses)

(500 characters remaining)

Cancel